FAQ

SQL Backup fonctionne avec toutes les versions de SQL Server (sauf Compact Edition), à partir de SQL Server 2000 jusqu’à SQL Server 2014.
Oui, les composants de serveur SQL doivent être installés sur chaque instance de SQL Server.
Par la compression des données reçues de la part du serveur lors du processus de la sauvegarde.

SQL Backup utilise sa propre fonctionnalité de compression des données qui ne dépend ni de la version ni de l’édition de SQL Server.

Cela dépend des données stockées dans la base de données, et du niveau de compression sélectionné dans SQL Backup. Dans le cas des données texte/numériques, lors de la compression, on arrive à une réduction de la taille des fichiers de sauvegarde pouvant aller jusqu’à 80%. Si la base de données contient essentiellement les données binares, difficiles à compresser, comme les images matricielles (les images raster) en JPEG, la fonction de compression ne permet pas de réduire significativement la taille du fichier de sauvegarde.
Non, c’est impossible. Par contre, vous pouvez utiliser l’utilitaire de la ligne de commande ConvertUtil.exe, qui n’a pas besoin d’être installée ni enregisteé, pour convertir les fichiers de sauvegarde en format SQL Backup vers le format standard SQL Server. Une fois le fichier de sauvegarde est converti en format standard, vous pouvez le restaurer en utilisant les outils standard de SQL Server.
La sélection du niveau de compression permet de trouver un compromis entre la vitesse de sauvegarde et la taille du fichier. Par ailleurs, on arrive à une réduction du temps d’exécution de sauvegarde pouvant aller jusqu’à 80% par rapports aux outils natifs. Cela est rendu possible par la diminution de charge sur le sous-système de disque.
SQL Backup utilise seulement les fonctionnalités documentées de SQL Server, ce qui garantie son focntionnement correct sur toutes les versions existantes de SQL Server, ainsi que sur les futures versions du serveur.

Oui, SQL Backup est capable d’effectuer ce type de sauvegarde. Pour cela, il vous faut sélectionner SQL Server en tant que type de sauvegarde dans l’assistant de sauvegarde.

SQL Backup permet d’effectuer l’envoi de journaux en utilisant les fonctionnalités de compression et de cryptage, ce que rend ce processus plus rapide et plus sécurisé.

Lors de la création d’une stratégie, vous pouvez sélectionner si une tâche sera lancée sur des serveurs situés dans des fuseaux horaires différents en fonction de l’heure standard du serveur ou simultanément, en raccord avec le temps défini par le programme. Cette option s’appelle «La planification des tâches dans des fuseaux hiraires différents » et se situe à la première étape de l’assistant des stratégies.

Le moteur des stratégies SQL Backup fournit les fonctionnalités suivantes :

  • L’utilisation de la fonctionnalité de sauvegarde de SQL Backup
  • La possibilité de déployer et de surveiller les stratégies sur plusieurs serveurs des versions différentes simultanément
  • Le mécanisme de surveillance et d’analyse facile d’emploi
  • La possibilité d’utiliser les modèles

Une stratégie peut contenir plusieurs tâches de différents types ainsi que plusieurs tâches du même type.

Oui, c’est possible. Vous pouvez effectuer une tâche de maintenance en utilisant l’élément «Actions de maintenance rapides» (“Quick Maintenance Actions”) du menu contextuel dans l’arborescence Serveurs.

Plusiers stratégies peuvent être déployées sur un même serveur, le temps de lancement de ces dernières peut être le même, et le temps de leur exécution peut se superposer. Par contre, les deux tâches de sauvegarde/restauration/envoi de journaux, ne peuvent pas être exécutées simultanément sur la même instance de SQL Server.

Vous pouvez convertir vos plans de maintenance SQL vers les stratégies SQL Backup, en utilisant l’assistant de conversion des plans de maintenance via le menu contextuel «Stratégies de maintenance | Conversion à partir du plan de maintenance» (Maintenance Policies | Convert from Maintenance Plan) de l’arborescence «Serveurs» (Servers).

SQL Backup dispose d’un mécanisme des notifications par email sur les résultats de l’exécution des stratégies. SQL Backup Console affiche aussi les statuts et les résultats de l’exécution des stratégies lors de la connexion au serveur.

Oui, c’est possible. Par contre, votre configuration de SQL Backup Console doit être disponible pour tous ces ordinateurs.
La configuration peut être stockée dans un fichier ainsi que dans une base de données sur n’importe quel SQL Server. Dans votre cas, nous vous recommandons de stocker la configuration sur SQL Server. Afin de modifier l’emplacement de stockage de la configuration, ouvrez la fenêtre « Options | Enregistrer la configuration » (“Options | Save Configuration”), spécifiez le nouvel emplacement de la configuration et activez l’option «Basculer sur la configuration enregistrée » afin de commencer à utiliser le nouvel emplacement. Pour les consoles SQL Backup Console, installées sur tous les autres ordinateurs, il vous faudra basculer sur le nouvel emplacement en utilisant la fenêtre «Options | Basculer la configuration » (“Options | Switch Configuration”).

Les serveurs peuvent être situés n’importe où. Si vous arrivez à vous connecter à vos serveurs via SQL Server Management Studio, cela veut dire que SQL Backup fonctionnera aussi avec ces serveurs.
Pour travailler avec SQL Backup, vous n’avez pas besoin d’ouvrir aucun port supplémentaire ni d’activer aucun protocole à part des ports ou des protocoles déjà utilisés par votre SQL Server Management Studio.

Oui, vous pouvez installer les composants de serveur SQL Backup à distance à partir de SQL Backup Console. Pour cela, sélectionnez dans l’arborescence Serveurs (Servers) le serveur SQL Server sur lequel vous voulez installer les composants, et cliquez sur l’élément « Install Server-Side SQL Backup Components » dans le menu contextuel. Puis, suivez les indications de l’assistant.
Les conditions suivantes sont nécessaires pour l’installation à distance :

  • L’installation via SQL Server : Il vous faut disposer d’un compte avec les privilèges d’administrateur système de SQL Server, comme par exemple «sa». Le service SQL Server doit être lancé sous un compte avec les privilèges d’administrateur local de Windows, par exemple LocalSystem
  • Installation via NETBIOS : Il vous faut avoir les privilèges d’administrateur système Windows sur l’ordinateur à distance. Il vous faut disposer d’un compte avec les privilèges d’administrateur système SQL Server, comme «sa».

Pour lancer SQL Backup, vous pouvez utiliser n’importe quel compe avec les privilèges suivants :

  • L’accès au SQL Server avec les privilèges d’administrateur de serveur.
  • L’accès en écriture dans le répertoire qui sera utilisé pour la création des copies de sauvegarde.
  • La possibilité d’autorisation d’accès en lecture/en enregistrement dans le répertoire général, sur un autre ordinateur dans le réseau, lors du processus d’envoi de journaux.

Par exemple, un utilisateur de domaine système avec tous les privilèges énumérés plus haut peut être utilisé. Si le processus d’envoi de journaux n’est pas prévu, le compte incorporé Local System peut être utilisé en tant que compte utilisateur système.

Cette erreur surgit quand SQL Server Agent reçoit des informations erronées sur l’ensemble de privilèges d’utilisateur de NT AUTHORITY\SYSTEM – le propriétaire de la tâche exécutée. Ce problème peut être résolu de l’une des façons suivantes :

  • Remplacez le compte de service SQL Backup par n’importe quel autre ayant les privilèges de lancement des tâches sur le serveur. Recréer la stratégie.
  • Remplacez le propriétaire de la tâche SqlBackup_XXXXXXXX_Task par un autre utilisateur qui dispose des autorisations de lancer les tâches.
  • Si le compte BUILTINAdministrators a été supprimé depuis le serveur, vous pouvez le restaurer en utilisant les privilèges d’administrateur.

Vous pouvez consulter la liste de toutes les différences fonctionnelles dans le tableau de fonctionnalités.

Oui, vous pouvez passer de SQL Backup vers SQL Backup Pro à n’importe quel moment en payant la différence des prix entre SQL Backup et SQL Backup Pro, qui consitue 290.00 EUR.

Le prix de base de SQL Backup inclut déjà un an de maintenance. Après l’expiration du délai de maintenance vous pouvez continuer à travailler avec le logiciel sans aucune limitation. Par contre, les mises à jour des programmes lancées après l’expiration de votre période de maintenance, ne vous seront plus accessibles.

Pour transférer une licence d'un serveur à un autre effectuez les étapes suivantes:

  1. Dans la console d'administation de sauvegarde ("EMS SQL Backup Administration Console") sélectionnez le serveur d'où vous souhaitez déplacer la licence.
  2. Dans le menu contextuel du serveur sélectionnez l'option "Désactiver la licence sur ..." ("Deactivate license on ...").
  3. Suivez les étapes de l'Assistant de désactivation de licence ("License Deactivation Wizard").
  4. Sélectionnez le serveur où vous souhaitez activer la clé de licence désactivée.
  5. Dans le menu contextuel de ce serveur sélectionnez l'option "Activer la licence sur ..." ("Activate license on ...").
  6. Suivez les étapes de l'Assistant d'activation de licence ("License Activation Wizard").
Tout d’abord, assurez-vous que le compte spécifié dispose des privilèges d'administrateur local sur l’ordinateur, sur lequel le service SQL Server est lancé. Si le problème persiste, vous pouvez opter pour une autre solution : désactivez le Contrôle de compte d’utilisateur distant sur le système cible. Le compte administratif local pourra ainsi accéder au dossier partagé ADMIN$ et exécuter le processus de l’installation. Afin de désactiver le Contrôle de compte d’utilisateur distant, il vous faut ajouter un enregistrement dans le registre d’ordinateur cible. Pour cela il vous faut :
  • ouvrir le registre Windows
  • echercher et sélectionner la subdivision suivante du registre : HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Policies\System
  • ensuite créer la valeur DWORD avec le nom LocalAccountTokenFilterPolicy
  • et enfin, assigner la valeur 1 à ce paramètre
Vous devez à nouveau effectuer l'activation des licences dans le programme. La meilleure façon de le faire est:
  1. Exécutez le programme et établissez des connexions à tous les serveurs de SQL Server.
  2. Ouvrez "License Manager" en choisissant l'option de menu appropriée "Gear".
  3. Cliquez sur "Reactivate All" sous la boîte de dialogue et autorisez la terminaison du processus.
Le programme devrait acquérir de nouvelles dates d'expiration de maintenance pour tous les serveurs.

Le mécanisme d'expédition de journal est envisagé pour augmenter la protection du basculement de la configuration des BD dans Microsoft SQL Server. Son essence se réduit à la copie des fichiers de sauvegarde du journal des transactions des BD d'une instance unique de SQL Server à une autre instance et à leur restauration ensuite dans la base de données cible sans fournir un accès partagé. Le contrôle du processus de copie et de restauration du fichier de sauvegarde pendant l'automatisation de l'expédition des journaux peut présenter une certaine difficulté, car tout fichier de sauvegarde "manqué" sur le serveur cible entraînera l'impossibilité d'appliquer les fichiers suivants et la nécessité à restaurer à partir de la sauvegarde complète de BD. En savoir plus

EMS SQL Backup a plusieurs modèles des politiques prédéfinis qui vous permettent de configurer et de programmer un minimum d'opérations de maintenance de SQL Server. Cet article décrit la façon la plus rapide de configurer le maintenance de plusieurs instances de SQL Server en utilisant les modèles des poliques dans le programme. En savoir plus