EMS logo

Produits

SQL Administrator for SQL Server

Notre statut de partenariat

Microsoft Certified Partner
Oracle Certified Partner
Embarcadero Technology Partner

EMS SQL Administrator for SQL Server

FAQ - Produits

Table de matières

Q:
EMS SQL Administrator, qu’est-ce que c’est ?
R:
SQL Administrator – est un outil graphique puissant de gestion de Microsoft SQL Server. Le logiciel contient le jeu d’outils complet et simple d’emploi pour la gestion de SQL Server. SQL Administrator est conçu exprès pour les admninstrateurs des bases de données et permet d’effectuer les tâches de gestion de façon rapide, facile et très efficace.
Q:
Que dois-je faire pour commencer à travailler avec EMS SQL Administrator ?
R:
Il vous faut avoir la possibilité de vous connecter au serveur Microsoft SQL Server local ou distant. La configuration de votre ordinateur doit correspondre à la configuration requise par EMS SQL Administrator.
Q:
Pourquoi je n’arrive pas à me connecter au serveur SQL Server ?
R:
  1. Si votre serveur est installé en tant qu’instance nommée, il vous faut saisir le nom du serveur sous la forme suivante : nom_de l’ordinateur\nom_de l’instance. SQL Server Express Edition utilise SQLEXPRESS en tant que nom par défaut de l’instance.
  2. Lors de la connexion au serveur distant, assurez-vous que la connexion ne soit pas bloquée par le pare-feu. Afin d’ouvrir correctement les ports appropriés, contactez votre administrateur système.
  3. Assurez-vous que SQL Server est démarré, et que vous utilisez le mot de passe d’accès correct.
  4. Assurez-vous que les protocoles client sont correctement réglés. Utilisez SQL Server Configuration Manager pour vous connecter au SQL Server 2005 ou supérieur (l’installez à l’aide de Native Client), ou SQL Server Client Network Utility (system32\cliconfg.exe) afin de vous connecter aux versions antérieures.
  5. Assurez-vous que la connexion distante est activée sur le serveur et que les protocoles serveur sont correctement réglés. Utilisez SQL Server Surface Area Configuration afin de vous connecter au SQL Server 2005 ou supérieur, ou SQL Server Network Utility (Program Files\Microsoft SQL Server\80\Tools\Binn\svrnetcn.exe) afin de vous connecter aux versions antérieures.
  6. Si vous utilisez l’instance nommée du serveur avec le port dynamique TCP/IP, assurez-vous que le service SQL Browser est lancé.
  7. Si vous vous connectez à distance, utilisez l’adresse IP du serveur à la place de son nom, afin de garantir le fonctionnement correct de DNS.
Q:
SQL Administrator, pourquoi utilise-t-il la connexion WMI pour se connecter au serveur ?
R:
La connexion WMI est utiliusée afin :
  • d’obtenir les informations système sur SQL Server, par exemple sur le système d’exploitation installé ou sur le type du processeur (CPU)
  • de demarrer et d’arretêr les services SQL Server
  • d’afficher les journaux des événements Windows
  • d’obtenir les valeurs du compteur des performances du système et de les afficher dans le produit, dans certaines notifications ainsi que pour la collecte des statistiques.
Q:
Chaque fois que j’essaie d’exécuter une requête dans Query tool, le message d’erreur surgit “Délai d'attente expiré ” ('Timeout expired').
R:
Il vous faut augmenter la valeur du délai d’attente sur l’onglet « Query tool » de la fenêtre «Options», soit la régler en tant qu’illimitée (la valeur égale à 0).
Q:
Est-il possible de restaurer mes paramètres du programme et les inscriptions de serveur à partir d’un HDD ancien ou défectueux, sur lequel SQL Administrator était installé ?
R:
SQL Administrator stocke tous vous réglages dans le registre Windows. Cela veut dire, que le seul moyen de transférer vos données de la base de données est d’obtenir l’accès au registre Windows. Pour le faire, téléchargez le système d’exploitation à partir de votre ancien HDD (si c’est possible), soit ouvrez le fichier du registre via un programme éditeur spécial. Si vous y parvenez, il vous faut décharger les brahces 'HKEY_CURRENT_USER\Software\EMS\SQL Administrator’ et 'HKEY_LOCAL_MACHINE\Software\EMS\SQL Administrator’ vers les fichiers *.REG, transférer ces fichiers sur un nouvel système et ajouter les informations dans le registre, en double-cliquant les fichiers. Il vous faut également accorder les autorisations en écriture au groupe ‘Utilisateurs’ dans la branche 'HKEY_LOCAL_MACHINE\Software\EMS\SQL Administrator’ en utilisant l’éditeur de registres (Registry Editor tool).
Q:
Quelle est la différence entre les statistiques détaillées et les statistiques normales dans la vue Performances/Statistiques collectées ?
R:
Collecteur de statistiques collecte les statistiques détaillées de performance toutes les 5 minutes par défaut. Ces informations sont stockées pendant 31 jours par défaut, ensuite seule la moyenne est gardée. Cette moyenne des valeurs collectées est calculée toutes les 30 minutes, les jours de la semaine. Cela est nécessaire pour réduire le montant total des informations stockées. Les paramètres de la collecte des statistiques peuvent être définis pour chaque serveur sur l’onglet «Collection de statistiques» de la fenêtre «Propriétés d’inscription du serveur».
Q:
Je n’arrive pas à modifier un plan de maintenance. L’éditeur est en mode «en lecture seule».
R:
Afin de créer et de modifier vos plans de maintenance, il vous faut installer les services d’intégration de SQL Server sur votre ordinateur. Sinon, il vous sera uniquement possible de visualiser les plans de maintenance existants.
Si les services d’intégration SQL Server sont installés sur un autre ordinateur dans votre réseau local, utilisez le fichier 'Ssis11Adpt.exe' et les exemples des fichiers de configuration 'Ssis11Adpt.exe.config.example' et 'SsisClient.config.example' dans le dossier d’installation du programme, pour effectuer le suivant :
  • copiez le fichier 'Ssis11Adpt.exe' sur l’ordinateur, sur lequel les services d’intégration SQL Server sont installés
  • créez le fichier 'Ssis11Adpt.exe.config' dans le dossier 'Ssis11Adpt.exe' et définissez ses paramètres
  • lancez 'Ssis11Adpt.exe'
  • créez le fichier 'SsisClient.config' dans le dossier du programme et définissez ses paramètres.
Si les fichiers de configuration sont définis correctement, il sera possible de modifier les plans de maintenance. N’oubliez pas à ouvrir le port dans le pare-feu de votre ordinateur.
Q:
J’essaie d’exécuter un plan de maintenance, mais rien ne se passe, et l’historique du plan de maintenance ne contient aucune information.
R:
Probablement, la tâche du plan de maintenance ne peut pas être exécutée. Veuillez vérifier l’historique de l’exécution de la tâche avec le nom <maintenance_plan_name> ou <maintenance_plan_name>.<subplan_name>.
Q:
L’ouverture d’Alarm Summary | Alarm Log prend trop de temps. Que dois-je faire ?
R:
Veuillez vérifier que la tâche cleanup_alarm_log_<repository_database_name> est exécutée sur le serveur, sur lequel la base de données du référentiel SQL Administrator est située. Cela permettera de nettoyer les anciens enregsitrements du journal.
Q:
J’effectue la vérification de la base de données à l’aide de l’assistant de vérification des bases de données, mais la date de la dernière exécution de la maintenance ne s’affiche pas dans l’explorateur de serveurs. Pourquoi ?
R:
Les informations sur l’exécution des tâches de vérification des bases de données et de la reconstruction/réorganisation des index proviennent de l’historique des tâches et des plans de maintenance. L’exécution des tâches dans l’assistant ainsi que l’exécution des commandes SQL ne s’affichent donc pas dans la colonne «Date de la dernière exécution».