EMS logo

Produits

SQL Manager for SQL Server

Notre statut de partenariat

Microsoft Certified Partner
Oracle Certified Partner
Embarcadero Technology Partner

EMS SQL Manager for SQL Server

FAQ - Produits

Table de matières

Q:
EMS SQL Manager for SQL Server qu’est-ce que c’est ?
R:
EMS SQL Manager for SQL Server – est un outil puissant d'administration et de développement de serveur Microsoft SQL. SQL Manager for SQL Server permet de créer et de modifier rapidement les objets de bases de données, d’exécuter les scripts SQL, de gérer les utilisateurs et les droits des utilisateurs, de construire visuellement les requêtes SQL, de rechercher, d’extraire et d’imprimer les métadonnées, d’exporter les données vers les quatorze formats les plus populaires, de visualiser et de modifier les champs BLOB etc.
Q:
Quelle est la différence entre les versions complète et gratuite d’EMS SQL Manager for SQL Server?
R:
Ces versions de SQL Manager for SQL Server se diffèrent par leurs fonctionnalités. En tant qu’application gratuite SQL Manager Freeware dispose de certaines restrictions : le nombre de bases de données enregistrées ne doit pas dépasser cinq, ainsi que beaucoup d’autres restrictions. Vous pouvez voir la liste des différences fonctionnelles entre les versions sur notre site sur la page Tables des fonctions.
Q:
Que dois-je faire pour commencer à travailler avec SQL Manager for SQL Server?
R:
Pour commencer à travailler vous devez avoir la possibilité de vous connecter au serveur SQL Server local ou distant. Votre ordinateur doit satisfaire aux pré-requis de EMS SQL Manager for SQL Server.
Q:
Pourquoi je n’arrive pas à me connecter au serveur SQL Server?
R:
1. Si votre serveur est installé en tant qu’instance nommée, il vous faut utiliser nom du serveur au format computer_name\instance_name. L’instance nommé de serveur SQL Server Express Edition a le nom SQLEXPRESS par défaut.
2. Si vous essayez de vous connecter au serveur distant vérifiez que votre connexion n’est pas bloquée par le coupe-feu. Afin d’ouvrir correctement les ports nécessaires contactez votre administrateur système.
3. Vérifiez que le serveur SQL Server est exécuté et que vous utilisez le login et le mot de passe corrects pour accèder au serveur.
4. Vérifiez que vos protocoles client sont réglés correctement. Utilisez SQL Server Configuration Manager pour vous connecter au SQL Server 2005 ou supérieur (vous pouvez l’installer à l’aide de Native Client) ou utilisez SQL Server Client Network Utility (system32\cliconfg.exe) pour vous connecter aux versions plus récentes de serveur.
5. Vérifiez que la connexion distante est activée sur le serveur et que les protocoles de serveur sont réglés correctement. Utilisez SQL Server Surface Area Configuration pour vous connecter au SQL Server 2005 ou supérieur ou utilisez SQL Server Network Utility (Program Files\Microsoft SQL Server\80\Tools\Binn\svrnetcn.exe) pour vous connecter aux versions plus récentes de serveur.
6. Si vous utilisez l’instance nommée du serveur avec le port dynamique TCP/IP, vérifiez que le service SQL Browser est lancé.
7. Si vous vous connectez à distance, essayez d’utiliser l’adresse IP du serveur au lieu du nom pour assurer le fonctionnement correct de DNS.
Q:
Comment puis-je connecter à l’instance nommée SQL Server 2000 en utilisant SQL Manager for SQL Server?
R:
Si vous n’arrivez pas à vous connecter à l’instance nommée de SQL Server 2000, veuillez exécuter les opérations suivantes :
- Exécuter SQL Server Client Network Utility (system32cliconfg.exe) sur l’ordinateur client où EMS SQL Manager for SQL Server est exécuté.
- Aller au deuxième onglet de l’utilitaire (Alias).
- Ajouter un nouvel alias avec le nom du serveur au format et TCP/IP en tant que bibliothèque réseau.
- Utiliser l'alias en tant que nom de l’hôte dans la fenêtre ‘Informations sur l'enregistrement de la base’ (Database Registration Info).
Q:
J’ai la possibilité d’accéder à mon serveur via un port alternatif. J’ai essayé de rechercher une option pour modifier le port de connexion dans SQL Manager for SQL Server mais je ne suis pas arrivé à la trouver. Comment puis-je modifier ce port ?
R:
Pour vous connecter à SQL Server 2005 ou supérieur via un port alternatif, suivez les étapes suivantes :
- Exécutez SQL Server Configuration Manager (vous pouvez l’installer à l’aide de Native Client) sur l’ordinateur client où SQL Manager est installé.
- Sélectionnez la section Aliases dans la fenêtre SQL Native Client Configuration.
- Ajoutez un nouvel alias de serveur, spécifiez le numéro du port, TCP/IP et tant que le protocole et le nom du serveur.
- Utilisez le nom d’alias en tant que nom de l’hôte dans la fenêtre ‘Informations sur l'enregistrement de la base’ (Database Registration Info).
Pour vous connecter à SQL Server 2000 via un port alternatif, suivez les étapes suivantes :
- Exécutez SQL Server Client Network Utility (system32cliconfg.exe) sur l’ordinateur client où SQL Manager est installé.
- Allez au deuxième onglet (Alias).
- Ajoutez un nouvel alias et spécifiez son nom, le nom du port et TCP/IP en tant que bibliothèque réseau.
- Utilisez le nom alias en tant que nom de l’hôte dans la fenêtre ‘Informations sur l'enregistrement de la base’ (Database Registration Info).
Q:
Quelle est la différence entre les fonctions export/import de SQL Manager for SQL Server et les utilitaires Export/Import for SQL Server?
R:
Les utilitaires Data Export/Import for SQL Server disposent de fonctionnalités supplémentaires, qui ne sont pas disponibles dans SQL Manager for SQL Server par exemple:
  • Export/import simultanés de données depuis/vers plusieurs tables;
  • Export/import simultanés de données depuis/vers plusieurs tables sélectionnées des différentes bases de données d’un seul hôte;
  • utilitaire de ligne de commande qui permet d’exporter/d’importer des données en utilisant un fichier de configuration avec toutes les options.
Q:
Quelle est la différence entre le module de constructeur de requêtes de SQL Manager for SQL Server et l’utilitaire SQL Query for SQL Server ?
R:
Premièrement, SQL Query for SQL Server fonctionne beaucoup plus vite parce que c’est une application à part. De plus, SQL Query for SQL Server fournit les fonctionnalités supplémentaires pour construire des requêtes, par exemple :
  • stockage de l’historique des requêtes permettant de revoir n’importe quelle requête modifiée;
  • améliorations de l’interface qui facilitent votre travail.
Q:
Je n’arrive pas à modifier la DDL. Pourquoi ?
R:
Les onglets ‘DDL’ dans l'éditeur de tables et l’éditeur de vues est en lecture seule. Il affiche les définitions de tables, c’est-à-dire le texte SQL des opérations qui est nécessaire pour créer une table. Pour modifier ce texte, vous pouvez le copier dans le presse-papiers et le modifier en utilisant l'éditeur SQL.
Q:
Comment puis-je personnaliser les formats de données dans la grille ?
R:
Vous pouvez personnaliser tous les formats d’affichage: integer, float, date, time et date/time dans la fenêtre ‘Options de l'environnement’ sur l’onglet ‘Grille | Couleurs et Formats’ (Grid | Color & Formats).
Q:
Quand je crée des objets de bases de données, leurs noms sont automatiquement convertis en minuscule. Que faire ?
R:
Vous devez désactiver l’option ‘Convert created objects’ names to lower case’ dans le dialogue ‘Options de l'environnement’ sur l’onglet ‘Outils | Éditeurs d'objet’ (Tools | Object Editors).
Q:
Comment puis-je augmenter la vitesse de travail avec des grandes tables ?
R:
Pour votre commodité et pour augmenter la vitesse de votre travail, la grille de données permet d’ajuster plusieurs paramètres d’affichage des données. Voici les plus importants d’entre eux. Accessibles sur l’onglet ‘Grille | Options de données’ (Grid | Data Options) de dialogue ‘Options d’environnement’ :
- Limites dans l'éditeur de table et de vue. Avec l’option activée ‘de tous les enregistrements d'une table’, vous pouvez visualiser tous les enregistrements d’une table sans accéder au serveur. Si les tables sont très grandes ou si la vitesse de connexion est lente, la recherche de données s’effectue avec retard et le trafic entrant peut augmenter considérablement. Il est recommandé d’utiliser ce mode lors du travail avec les bases de données locales dans le réseau privé. Le mode ‘de seulement’ limite le nombre maximum d’enregistrements retournés par la requête. Nous avons mis en service ce mode parce que l’homme n’est pas capable de traiter une si grande quantité d’informations en une fois. Pour exécuter une requête et afficher la portion suivante de données, utilisez le bouton ‘Suivant’ sur la barre d’outils de la grille de données. Ce mode permet d'accélérer considérablement la visualisation des données de la table, de prévenir le blocage et le délai d’attente. Il est recommandé d’utiliser ce mode lors du travail avec de grandes tables, quand la vitesse de connexion est lente ou quand le volume du trafic a de l’importance. Ce mode est activé par défaut. Avec ce mode vous pouvez utiliser les options ‘Utiliser SQL pour trier’ et ‘Utiliser SQL pour filtrer’ qui sont très utiles
- Sur l’onglet Grille-> Options des données:
- Mode grille par défaut. Cette option peut être utilisée pour définir si les lignes sélectionnées seront chargées en une fois dans la grille (Charger toutes les lignes) ou par parties (Charger les lignes visibles) quand l’utilisateur scrolle les données de table. Le premier mode augmente le temps d’ouverture de la requête mais accélere le défilement. L’ouverture de la requête est très rapide en mode ‘Charger les lignes visibles’ mais les retards ont lieu lors de la navigation sur la grille.
- Utiliser le tri SQL lors de la visualisation des données. Si cette option est activée quand l’utilisateur règle le tri des données, le résultat de la requête envoyée au serveur s’affiche de nouveau dans la grille. Cette option est très utile avec le mode ‘de seulement’ mais elle peut augmenter le trafic. Quand cette option est désactivée, le tri s’effectue sur l’ordinateur client sans connexion au serveur, mais ce sont les données chargées qui sont triées. C’est-à-dire que si vous avez sélectionné 1000 enregistrements à trier en utilisant l’option ‘de seulement’, ces enregistrements seulement seront triés
- Utiliser le filtre SQL lors de la visualisation des données. Si cette option est activée quand l’utilisateur règle filtre des données, le résultat de la requête envoyée au serveur s’affiche de nouveau dans la grille. Cette option est très utile avec le mode ‘de seulement’ mais elle peut augmenter le trafic. Quand cette option est désactivée, le filtrage s’effectue sur l’ordinateur client sans connexion au serveur, mais ce sont les données chargées qui sont filtrés. C’est-à-dire que si vous avez sélectionné 1000 enregistrements à trier en utilisant l’option ‘de seulement’, ces enregistrements seulement seront filtrés

Il est recommandé de régler les options suivantes afin d’augmenter au maximum l’efficacité de travail avec des grandes tables.
- ‘de seulement’ - activé
- ‘Charger les lignes visibles’ – activé
- ‘Utiliser SQL pour trier’ – activé
- ‘Utiliser SQL pour filtrer’ - activé
Q:
J’ai une table qui contient seulement ~ 1000 enregistrements et un grand nombre de champs. L’ouverture de cette table dans l’onglet ‘Données’ prend beaucoup de temps.
R:
Il vous faut régler la valeur ‘Charger les lignes visibles’ (Load Visible Rows) pour le paramètre ‘Mode grille’ (Grid Mode) pour la table. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la grille de la table et sélectionnez l’élément du menu ‘Mode grille Charger les lignes visibles’ (Grid Mode Load Visible Rows).
Q:
Je voudrais réaliser des modifications dans ma base de données de test et puis réaliser ces modifications dans ma base de données principale. EMS SQL Manager for SQL Server dispose-t-il d’outils spéciaux pour faire cela ?
R:
Le dialogue ‘Informations d'enregistrement de la base’ (Database Registration Info) contient l’onglet ‘Journal’ (Log) qui vous permet d’activer les traces sur les modifications des méta-données exécutées dans une base de données, et des instructions SQL exécutées dans l’éditeur SQL.
Q:
Quelle est la différence entre les fonctions “Extraire les méta-données” et “Exporter en tant que script SQL” ?
R:
La fonction“Exporter en tant que script SQL” (“Export As SQL Script”) est prévue pour exporter les données des tables qui seront inserés dans une base de données d’un autre serveur. La fonction “Extract Database” (“Extraire la base de données”) est prévue pour copier les données vers les tables de serveur MS SQL Server.
Q:
J’essaye d’exporter une table, mais les champs de type TEXT ne sont pas exportés.
R:
Champs de type TEXT, BINARY, IMAGE ne sont pas exportés par défaut. Vous devez sélectionnez manuellement ces champs sur l’onglet ‘Champs’ (‘Fields’).
Q:
Comment puis-je modifier le répertoire par défaut où les données exportées seront sauvegardées ?
R:
Afin de modifier un répertoire, suivez les étapes suivantes :
- Cliquez avec le bouton droit de la souris sur une base de données nécessaire et sélectionnez l’élément ‘Informations sur la base de données enregistrée’ ("Database Registration Info...") dans le menu contextuel (vous pouvez aussi rechercher cet élément dans le menu principal ‘Base de données’). La fenêtre des propriétés de la base de données va s’ouvrir (The Database Properties).
- Cliquez sur l’onglet "Options de sauvegarde" (Save Options).
- Dans la section ‘Répertoire par défaut pour l'export de données’ ("Default Directory for Export Data") vous pouvez sélectionner un répertoire par défaut pour un fichier à exporter.
Q:
Quand j’essaie d’exécuter une requête dans l’éditeur SQL ou quand j’exécute certaines opérations avec des objets d’une base de données, j’ai un message d’erreur 'Timeout expired.'.
R:
Il vous faut augmenter les valeurs pour le délai d’attente dans l’onglet ‘Outils/ Délais d'attente’ (Tools/Timeouts) de dialogue ‘Options de l’environnement’ (Environment Options), ou initialiser celles-ci à zéro, c’est-à-dire initialiser les valeurs illimitées.
Q:
Est-ce que c’est possible de restaurer les requêtes/paramètres/enregistrements de ma base de données à partir d’un HDD, ancien ou défectueux, sur lequel SQL Manager était installé ?
R:
SQL Manager stocke tous les paramètres dans le registre Windows. Cela signifie que le seul moyen de transférer vos données de la base de données est d’avoir accès au registre Windows. Pour le faire, il vous faut soit télécharger le système d’exploitation depuis l’ancien HDD (si c’est possible), soit ouvrir le fichier du registre avec un programme-éditeur spécial. Si cela marche, vous pouvez décharger la branche ‘HKEY_CURRENT_USER\Software\EMS\MS SQL Manager’ dans le fichier *.REG, ensuite de transférer ce fichier sur un nouveau système et enfin, d’ajouter les informations dans le registre en double-cliquant avec le souris sur le fichier.
Q:
L'erreur "Debugger interface not registered on client" survient lors de la tentative d'exécuter le débogueur T-SQL.
R:
Afin de déboguer le code sur un hôte distant, l'ordinateur client doit être configuré de la façon suivante : http://msdn.microsoft.com/fr-fr/library/cc646024.aspx